Stacks Image 37
Etabli à Paris depuis 1992, après une enfance passée à l’île de la Réunion, Olivier Ker Ourio est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs harmonicistes chromatiques de jazz de la planète.

Salué par les critiques comme le seul vrai successeur de Toots Thielemans, il est non seulement un soliste très demandé (Sylvain Luc, Marcel Azzola, Michel Legrand, Didier Lockwood, Danyel Waro…), mais également un brillant compositeur et leader inspiré. Expressive et chaleureuse, sa musique privilégie l’émotion et va droit du coeur.

Olivier tournera avec son projet "French Songs" avec Sylvain Luc en Duo et en Quartet, et prépare activement un nouveau projet "Singular Insularity", une formidable réunion de toutes les belles énergies et vibrations des iles de la Réunion, de Maurice, Cuba, de la Martinique et de la Guadeloupe avec Grégory Privat (piano), Gino Chantoiseau (basse)Arnaud Dolmmen (batterie), Inor Sotolongo (percussions).
LES MEDIA EN PARLENT

"Ce maître de la trajectoire voluptueuse….De la haute couture sur une étoffe volatile, des étoiles filantes à portée de lèvres, quel soliste ! L’anche métallique vibrante – à l’origine du son de l’harmonica et de l’accordéon – a rarement connu autant de souplesse… » – Pierre Gervasini – le Monde 1/02/2107

"Olivier Ker Ourio, un beau musicien que tout le monde se dispute… » – Francis Marmande – Le Monde 24/08/16

"Toots Thielemans a donné naissance à des fils musicaux comme Olivier Ker Ourio qui continuent d’honorer avec émotion « l’orgue à bouche » dans son sillage heureux. » – Michel Contat -Télérama – 22/08/16

"Dans la famille des « soufflants », il est une confrérie très privilégiée, bénie des dieux. Ce sont les musiciens dont le souffle est naturellement coloré de musique. Dès qu’ils embouchent leur instrument, que ce soit un saxophone, une trompette, une flûte ou un harmonica, la musique est là, tout de suite, sans détour ni échappatoire. Comme une évidence qui plonge d’emblée l’auditeur en état d’apesanteur par la seule vérité du chant intérieur qu’elle impose. Ce supplément lyrique s’appelle le charme. Lester Young, Miles Davis, Chet Baker, Stan Getz et quelques autres ont su apprivoiser ce don qui permet de transformer le souffle en ce « quelque chose de bleu qui paraissait une aile » (Victor Hugo). Olivier Ker Ourio appartient sans nul doute à cette tribu d’élus. » – Pascal Anquetil – Jazzman

Video
Dates de Tournées: Saison 18/19 - Été 2019
Booking Exclusif Backstage Productions
Téléchargements Photos - Promo Kit - Fiche Technique - Bio

Site de l'Artiste - Page Facebook